CANADA - QUEBEC: 18 décembre 2015 de 17h à 19h

La région et la ville de Sherbrooke accueillent des réfugiés depuis les années 1970, suivant en cela les conflits nationaux et internationaux. Après le groupe important des Vietnamiens et celui des Haïtiens, de nombreuses autres familles sont venues grossir et enrichir la population sherbrookoise. Les Argentins et les Salvadoriens sont arrivés nombreux dans les années 80. Plus récemment, ce sont, les Serbes, les Bosniaques, les Croates, les Afghans qui sont devenus Sherbrookois dans la suite des guerres qui ont déchiré leurs pays. Des kosovars sont aussi arrivés. Les Colombiens soumis à des violences et conflits multiples ont représenté la plus grosse cohorte arrivant à Sherbrooke à la fin des années 1990-début 2000. Les Africains de la région des grands lacs, vivant violences, conflits et génocide, représentent un groupe important de néo-sherbrookois depuis une quinzaine d’années aussi. Puis les Bhoutanais, avec une autre réalité des conflits dans le monde, sont arrivés depuis les camps de réfugiés du Népal.
Alors accueillir des réfugiés syriens ne représente pas une nouveauté pour notre ville mais c’est le moment de prendre un temps de réflexion ensemble pour mesurer le chemin parcouru, faire le point sur nos bons coups et nos manques, et pour dresser les voies de l’avenir, tous organismes, communautés, institutions et groupes ensemble!

Dans le cadre de la journée internationale d'action globale, contre le racisme, pour les droits et la dignité des migrants, réfugiés et des personnes déplacées, nous proposons un 5 à 7 de rassemblement des communautés culturelles anciennement arrivées, des organismes culturels et interculturels, des communautés religieuses, des élus, de la ville, et des institutions pour faire ce point ensemble.

Après une introduction sur l’histoire de Sherbrooke avec les réfugiés, la parole sera d’abord donnée à des représentants des communautés arrivées précédemment pour ensuite ouvrir une discussion avec tous les acteurs contemporains de notre ville en ce qui concerne leur implication sur notre chemin avec les réfugiés.

https://www.facebook.com/birestrie

Love all, Serve All. S.Baba