Alger: Rassemblement-Actions-Jeunesse(RAJ), séminaire sur la migration

A l'occasion de la journée internationale des droits de l'Homme et de
la journée internationale des migrants qui coïncident respectivement
avec le 10 et 18 Décembre de chaque année, l'association nationale de
jeunes, Rassemblement-Actions-Jeunesse (RAJ) organise les 19 et 20
décembre 2014 au siège de l'association RAJ, sis au 17 Rue Larbi Ben
MHidi, 3ème étage, un séminaire sur la migration.

L'Algérie initialement terre d'émigration est devenue aussi au fil des
années une région de transit et d'immigration pour les subsahariens et
les populations du Moyen-Orient qui fuient la misère et la guerre.

La question migratoire n'est plus unidimensionnelle mais
tridimensionnelle, l'Algérie reçoit quotidiennement des centaines de
réfugiés syriens et subsahariens que des circonstances douloureuses
ont chassés de leurs pays dont le nombre ne cesse d'augmenter. Ces
milliers de migrants, s'ils ne sont pas arrêtés ou refoulés
collectivement sans aucune base légale, ils vivent dans des
situations qui ne sont pas conformes aux standards des droits de
l'Homme.

Sans oublier les centaines de personnes qui essayent de rejoindre la
rive nord de la Méditerranée et qui ont trouvé la mort dans la mer,
des milliers d'autres personnes restent disparus, laissant leurs
familles dans la détresse et sans réponse sur le sort de leurs
proches, et d'autre qui ont échappés à la mort, soufrent dans des
centres d'internement.

Ajoutant à cela, l'attitude de la presse algérienne qui doit
s'impliquer d'avantage pour protéger les droits des migrants et donner
une perception positive et objective à l'opinion publique sur les
migrants, et de ne pas verser dans la haine et la xénophobie en
respectant l'éthique et la déontologie journalistique.

Le RAJ veut faire de cette rencontre un espace de débat, d'échange et
de sensibilisation pour tous ceux et celles qui luttent pour le
respect des droits de l'Homme des migrants et des réfugiés, la liberté
de circulation, contre les politiques anti-migratoires et contre le
racisme.

Cette rencontre est dédiée en hommage aux hommes et aux femmes
décédés, disparus tant dans la Méditerrané qu'en Sahara en quête d'un
monde meilleur.

Alger le 17/12/2014


PROGRAMME

Vendredi 19/12/2014

09h00 - 09h50: Accueil et inscription des participants.

09h50 - 10h00: Allocution d'ouverture.

10h00 - 12h30: Conférence débat :

Ø << Quelques réflexions sur l'image des immigrants subsahariens dans
la presse algérienne>>

Animé par : M. Yassine Temlali ; Journaliste

Ø << De nouveau, damnés de la terre. >>

Animée par : Mme Fatma Oussedik : Sociologue et enseignante universitaire

14h00 - 16h30: Conférence débat

Ø << Témoignage sur la situation des migrants et réfugiés en Algérie >>

Présenté par : Dieffaga Abdelkader ; Consultant, référant migrant
Caritas Algérie.

Ø << L'accès aux soins des migrants ; un droit fondamental >>

Animée par : Dr Blaise Gahungu, Médecin médiateur à Médecins du Monde
(MdM) France mission Algérie.

Ø << Les droits fondamentaux des migrants dans la loi 08/11 sur la
condition des étrangers, et sa compatibilité avec le droit
international >>

Animée par : Nourdine Benissad, Président de la LADDH



Samedi 20/12/2014

9h30- 12h00 : Conférence débat

Ø << Témoignage des familles des Harraga disparus en mer Méditerranée >>

Présenté par : M. Kamel Belabed, Porte-parole du collectif des
familles des Harraga disparus en Mer.

Ø << Gestion de la question migratoire dans l'espace
Euro-Maghrébo-Sahélien: la sécurisation de l'altérité>>

Animé par : Mme Dris-Ait Hamadouche Louisa, Politologue, professeur à
la faculté de sciences politiques, Alger.