18 Décembre 2014
Quatrième Journée d’Action Globale
Pour les droits des migrants, des réfugiés et des personnes déplacées



Donnons identité et dignité aux milliers de migrants morts et disparus le long des routes migratoires dans le monde !

IL S’AGIT LA DE PERSONNES NON DE CHIFFRES !


Quarante mille migrants sont morts le long des routes migratoires terrestres et maritimes depuis l’an 2000. Ceci selon le rapport publié par l’OIM. Presque vingt-deux mille sont ceux qui sont décédés dans la mer Méditerranée. Et il y a encore des milliers de disparus. Les nouveaux « desaparecidos ».

L’anniversaire de la tragédie du naufrage devant l’ile de Lampedusa le 3 octobre 2013, dans lequel ont perdu la vie 368 personnes, a de nouveau porté sur la scène politique mondiale le drame des migrants morts et disparus le long des routes migratoires.

Mais, les politiques et les médias transforment les victimes en chiffres, nombres e statistiques. Celles-ci peuvent, parfois, donner la dimension de ci qui se passe devant nos yeux.

Mais les chiffres et les statistiques suppriment l’identité des personnes. Ils les transforment en choses.

Si de leur vivant aux migrants il est nié le droit d’exister, le droit à la parole, le droit à être sujet et non objet, en tant que défunt ou disparus c’est encore pire !

Le droit à l’identité est un droit inaliénable de chaque être humain.

C’est ce qui confère dignité à notre existence.

Ainsi ce 18 décembre nous voulons redonner identité et dignité aux milliers de migrants morts ou disparus le long des routes migratoires dans le monde.

Nous voulons le faire parce que nous n’oublions pas. Nous continuerons à exiger la vérité et la justice à fin que l’on s’assure des responsabilités de ceux qui ont causé leurs morts ou leurs disparitions.

Nous voulons le faire pour dénoncer la guerre qui est en cours contre les migrants de la part des États du Nord du monde avec la complicité des États du Sud du même monde.

Nous voulons le faire pour faire comprendre aux sociétés civiles la dimension de la tragédie en cours.

Nous voulons aussi le faire pour récupérer les rêves et les espoirs de qui cherchait un futur meilleur. Parce que migrer c’est un acte de courage de la part de qui aime la vie.

C’est ainsi que le 18 décembre nous voulons le dire dans toutes les langues :

NOUS N’OUBLIONS PAS !

Nous exigeons la vérité et la justice pour les migrants morts et disparus le long des routes migratoires de la planète !

Nous voulons un monde dans lequel les êtres humain peuvent circuler librement et choisir le lieu où vivre !

18 décembre 2013

Quatrième Journées d’Action Globale
Pour les droits des migrantes/s, des refugiées et des refoulées

Info: info@globalmigrantsaction.org

Téléchargez les logos 2014 ici

Française logo
Anglaise logo
Espagnole logo
Italienne logo

INFO

info
@globalmigrantsaction.org